< Retour

Actualités

image description L’agressivité des patients atteints d’une maladie d’Alzheimer est-elle liée à une hypoperfusion de la région temporale médiale ?
La maladie d’Alzheimer est caractérisée entre autre par des troubles du comportement qui entraînent une importante morbidité ainsi que des conséquences fonctionnelles. Parmi ces troubles, l’agressivité serait prévalente chez 18 à 65% des malades selon les séries. Les régions cérébrales mises en jeu lors des troubles agressifs seraient le cortex orbito-frontal et certaines régions temporales. La latéralité du cerveau serait également mise en jeu avec une détermination du comportement agressif chez les malades déments, dépendante du cerveau droit.

Ce travail avait pour but d’établir une corrélation entre le comportement agressif des malades et une hypoperfusion des régions frontales et temporales objectivée par le SPECT (tomographie par émission de protons). Les patients de la cohorte canadienne Sunnybrook Dementia Study atteints d’une maladie d’Alzheimer probable selon les critères usuels ont été inclus dans cette étude. L’agressivité était évaluée par l’échelle BEHAVE-AD (Behavior Pathology in Alzheimer Disease Scale) et la cotation s’échelonnait de 0 (pas d’agressivité) à 3. Une imagerie par SPECT était réalisée dans les 3 mois précédant l’évaluation comportementale. Cinq régions ont été étudiées de façon bilatérale : le cortex orbito-frontal, les régions inférieure et moyenne du gyrus temporal, la région antérieure du cortex cingulaire et la région hypothalamique. Quarante-neuf patients (25 hommes et 24 femmes, âge moyen 74 ± 11 ans) ont pu ainsi être inclus. Le MMS (Mini Mental State) était en moyenne de 17,7 ± 5,0.

Une hypoperfusion des régions moyennes droite et gauche du cortex temporal médial était observée chez les patients évalués comme agressifs. Cette agressivité était significativement corrélée à une hypoperfusion de la partie moyenne du cortex médial droit, alors que cette corrélation était moins marquée pour la même région gauche. Une analyse par régression confirmait cette relation et retrouvait également comme prédictifs d’un comportement agressif un âge plus faible (p=0,002), une plus grande agitation (p=0,004), et un score plus élevé au test MMS (p=0,04). Un modèle reprenant ces derniers éléments permettait d’expliquer 44% de la variance de la cotation de l’agressivité (p<0,001). L’analyse restreinte aux patients agressifs (n=30) permettait de retrouver également une corrélation avec une hypoperfusion du cortex orbito-frontal droit. En comparant les patients agressifs avec les autres patients, une différence significative de perfusion était localisée dans les régions temporo-limbiques droites (comprenant les régions temporales inférieure et moyenne et les régions parahippocampiques (p<0,01)). L’inclusion de médications neurotropes dans les analyses n’avait pas d’influence sur les résultats précédents.

Cette étude conforte l’hypothèse selon laquelle la perfusion des régions moyennes du cortex temporal droit peut être liée à un comportement agressif chez les patients atteints d’une maladie d’Alzheimer. Cette zone comprend les régions hippocampiques et parahippocampiques. Des études antérieures avaient souligné le lien entre l’agressivité des patients Alzheimer et une atrophie des lobes temporaux objectivée par le scanner. Cette étude précise les régions impliquées. Outre la précision des régions étudiées par le SPECT, les mérites de cette étude résident dans le fait qu’elle concernait un échantillon important de malades alors que les principales études antérieures avaient été réalisées sur 10 à 20 patients. Cette étude confirme également le fait que le comportement agressif est principalement régi par l’hémisphère droit.
Flux cérébral dans les 5 régions droites et gauches étudiées chez les patients agressifs et non agressifs.
Les moyennes et écart-types sont rapportés au flux sanguin du cervelet pris pour référence.
Région cérébrale étudiée Patients agressifs
(n=30)
Patients non agressifs
(n=19)
Valeur de p
Cortex orbito-frontal Gauche 0,77 ± 0,05 0,77 ± 0,07 0,67
  Droit 0,77 ± 0,06 0,77 ± 0,07 0,68
Cortex cingulaire antérieur Gauche 0,71 ± 0,08 0,72 ± 0,11 0,62
  Droit 0,65 ± 0,06 0,67 ± 0,10 0,56
Gyrus temporal médial moyen Gauche 0,62 ± 0,07 0,67 ± 0,08 0,02
  Droit 0,58 ± 0,08 0,63 ± 0,07 0,02
Gyrus temporal médial inférieur Gauche 0,72 ± 0,06 0,75 ± 0,07 0,08
  Droit 0,71 ± 0,06 0,73 ± 0,06 0,20
Hypothalamus/thalamus Gauche 0,65 ± 0,08 0,66 ± 0,08 0,68
  Droit 0,70 ± 0,06 0,70 ± 0,06 0,96
Publié en Janvier 2005
Auteur : L. Lechowski - Hôpital Sainte-Périne,  Paris
Références : KL Lanctôt, N Herrmann, NK Nadkarni, FS Leibovitch, CB Caldwell, SE Black. Medial temporal hypoperfusion and aggression in Alzheimer disease. Arch Neurol. 2004 ; 61: 1731–1737.