< Retour

Actualités

image description Le vin rouge réduit-il la synthèse vasculaire d'endothéline-1 ?
A prise alimentaire identique, la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires est apparemment moins élevée dans les régions de consommation de vin rouge. Ce paradoxe français semble être lié à la composition chimique du vin et non à l'alcool qu'il contient. Il n'existe pas, par exemple, de paradoxe écossais qui correspondrait à une consommation régulière d'alcool de grain.

Plusieurs hypothèses ont été émises pour expliquer cet effet préventif de l'absorption de vin rouge sur l'athérosclérose et l'infarctus du myocarde. L'oxydation des lipides, le taux de cholestérol, l'agrégation plaquettaire, la vasodilatation liée au monoxyde d'azote NO, ont tour à tour été invoqués. Dans cet article publié dans le journal Nature par une équipe de Londres, les auteurs se sont posés la question de l'effet de la consommation de vin rouge sur un autre paramètre : la synthèse vasculaire d'endothéline-1, peptide vasoconstricteur.Son rôle dans certaines pathologies cardiovasculaires a été mis en évidence dans plusieurs modèles expérimentaux, tout comme chez l'homme. L'administration d'antagonistes des récepteurs de l'endothéline, par exemple, prévient l'athérosclérose et l'infarctus du myocarde chez des souris génétiquement hypercholesterolémiques. Ces mêmes antagonistes du récepteur de type A de l'endothéline induisent une vasodilatation artérielle marquée chez les patients qui présentent des sténoses coronariennes

Dans ce travail, les effets d'extraits de vin rouge sur la synthèse d'endothéline-1 ont été testés sur des cultures de cellules endothéliales originaires d'aorte de bœuf. Des extraits dépourvus d'alcool ont été préparés à partir de 23 vins rouges différents, 4 vins blancs, 1 vin rosé ainsi qu'à partir de jus de raisin noir. La concentration de vin capable d'inhiber de 50% la synthèse d'endothéline-1 a été déterminée pour chaque échantillon. Dans ce modèle expérimental, les extraits de vin rouge réduisent la synthèse d'endothéline-1 par les cellules endothéliales de bœuf alors que les extraits de vin blanc ou rosé sont sans effet. Le jus de raisin induit la même inhibition de cette synthèse d'endothéline-1 que le vin rouge, mais avec des extraits 7 fois plus concentrés que pour le vin rouge .

Le contenu en polyphénols des différentes variétés de vin rouge testées a été comparé à leur aptitude à réduire la synthèse d'endothéline-1. Cette comparaison a été faite pour différents cépages et avec des vins provenant de plusieurs pays dont la France, l'Espagne, l'Italie, l'Australie et l'Amérique latine. Plus le vin rouge considéré contenait de polyphénols par unité de volume, plus sa capacité à inhiber la synthèse d'endothéline-1 était importante. Les vins riches en polyphenols peuvent ainsi être deux fois plus actifs que les variétés qui en contiennent peu.

L'étude des mécanismes biologiques sous-jacents montrent que les extraits de vin rouge inhibent l'activité transcriptionnelle du gène de la pre-pro-endothelin-1. Cette régulation interviendrait par la voie des enzymes de phosphorylation appartenant à la famille des tyrosine kinases.

Cette étude montre ainsi qu'une consommation modérée de vins rouges riches en polyphenols ou de jus de raisins noirs pourraient participer à la prévention des maladies coronariennes et de l'infarctus du myocarde en réduisant la production locale d'endothéline-1 et ses effets vasoconstricteurs. La confirmation in vivo chez l'homme de ces observations faites in vitro reste très attendue.
Extrait de vin rouge(en µg/ml) Libération d'endothéline-1 par les cellules Transcription du gène de l'endothéline-1
0 (niveau de base) 100% 100%
6.25 60% 85%
12.5 30% 25%
25.0 18% 15%
Publié en Janvier 2002
Auteur : B. Corman - , 
Références : Corder R, Douthwaite J, Lees D, Khan N, Viseu dos Santos AC, Wood E , Carrier M. Endothelin-1 synthesis reduced by red wine. Nature 2001; 414 : 863-864