< Retour

Actualités

image description Les programmes d’exercices physiques sont-ils réellement efficaces dans la prévention des chutes ?

Elaborer un programme de prévention des chutes réellement efficace est un enjeu majeur en gériatrie. Les chutes sont responsables de la moitié des hospitalisations pour traumatisme chez les personnes âgées. Certains des facteurs de risque de chutes peuvent être améliorés grâce à des exercices physiques. Les essais réalisés dans ce domaine sont à ce jour d’une puissance statistique insuffisante pour juger réellement de leur efficacité. C’est pourquoi les auteurs de l’étude rapportée ici ont réalisé une méta-analyse tout en tenant compte notamment des variations concernant les exercices physiques contenus dans chacun des programmes.

Les essais retenus à l’issue d’une large revue de la littérature sont ceux dans lesquels un programme d’exercices était la partie majeure de l’intervention, avec comme critères de jugements principaux le nombre de chutes, de chuteurs et le taux de chutes observés. Au total, 44 essais ont été retenus avec 49 groupes d’intervention ayant inclus en tout 9 603 patients. La majorité de ces essais concernait des personnes non institutionnalisées, et la moitié comprenait des exercices supervisés par un instructeur ayant en charge moins de 10 patients.

L’efficacité globale, exprimée par le ratio de taux d’incidence par rapport aux groupes sans intervention, était de 0,83 (intervalle de confiance à 95%, 0,75-0,91, p<0,001). L’efficacité des programmes d’exercices était moindre sur les groupes de patients à fort taux de chutes et était plus grande quand ces programmes incluaient des exercices d’équilibre plutôt que de marche.

Cette méta-analyse rapporte donc avec robustesse que des programmes d’exercices peuvent être efficaces dans la prévention des chutes chez les personnes âgées. L’efficacité de ces programmes était d’autant plus grande que l’intensité de ceux-ci était élevée. Le rythme optimal semble être de 2 séances par semaine pendant au moins 6 mois. La moindre efficacité des programmes incluant des exercices de marche peut être expliquée par le fait que ces périodes de marche sont en elles-mêmes des facteurs de chutes, d’autre part parce qu’elles sont aménagées au détriment des périodes d’exercices d’équilibre, elles-mêmes réellement efficaces. Cependant les périodes d’exercices de marche peuvent être bénéfiques sur d’autres plans, notamment pour l’amélioration du contrôle de la tension artérielle et sur la perte de poids.

Outre les limites méthodologiques propres à toute méta-analyse, il faut retenir le fait que la description des programmes d’exercice est souvent très sommairement rédigée dans les articles comparativement à la complexité réelle souvent grande de ces programmes pour la prévention des chutes. Cependant, on peut facilement conclure que de tels programmes, à partir du moment où ils comprennent des exercices d’équilibre, sont efficaces pour la prévention des chutes chez les personnes âgées.


Efficacité des programmes d’exercices physiques après ajustements, exprimée en ratio d’incidence de chutes par rapport aux groupes sans intervention. Les résultats sont exprimés avec l’intervalle de confiance à 95%.

Publié en Février 2009
Auteur : L. Lechowski - Hôpital Sainte-Périne,  Paris
Références : Sherrington C, Whitney JC, Lord SR, Herbert RD, Cumming RG, Close JC. Effective exercise for the prevention of falls: a systematic review and meta-analysis. J Am Geriatr Soc. 2008;56:2234-43.