< Retour

Actualités

image description Les troubles visuels augmentent le risque de déclin cognitif et fonctionnel
L’incidence des troubles visuels augmente avec l’âge pour atteindre environ 16% des sujets entre 80 et 84 ans selon une estimation nord-américaine récente. Par ailleurs, plus de la moitié des plus de 60 ans serait concernée par une baisse d’acuité auditive. Ces troubles sensoriels ne sont pas sans conséquence sur la qualité de vie voire sur la morbi-mortalité comme l’ont montré plusieurs études épidémiologiques qui ont mis en évidence des relations entre troubles visuels ou auditifs et risque de chute, de dépression, de dépendance ou de mortalité. Peu d’études ont été cependant consacrées à l’impact de ces deux types de troubles sensitifs sur les fonctions cognitives. Les données rassemblées dans le cadre de la Study of Osteoporotic Fractures ont permis d’étudier cette relation.

Il s’agit d’une étude multicentrique prospective dont le but principal était à l’origine d’identifier les facteurs de risque de fracture ostéoporotique. L’analyse a porté sur une cohorte de 6112 femmes dont l’âge était de 76,1 ans en moyenne au départ et le suivi moyen de 4,4 ans. Pour des raisons économiques, toutes les participantes n’ont pas subi l’ensemble des tests: 1668 sujets ont passé des tests d’acuité visuelle, 5345 des tests audiométriques et 1636 les deux types de tests. Une vision binoculaire corrigée < 20/40 était considérée comme une perte d’acuité visuelle. L’incapacité de discerner un son d’une fréquence de 2000 Hz à une puissance de 40 dB dans la meilleure oreille signait un déficit auditif. Les performances cognitives étaient évaluées en début et en fin d’étude grâce au MMSE modifié, et l’appréciation d’un déclin fonctionnel était basée sur l’aptitude à effectuer 5 types d’activités : marcher, monter les escaliers, préparer les repas, faire les courses et faire le ménage.

Au cours de l’étude, 15,7% des participantes ont présenté une atteinte cognitive et 10,1% un déclin fonctionnel. Dans le groupe évalué pour son acuité visuelle, 18,2% des sujets avaient des troubles de la vue. Dans le groupe ayant subi un test audiométrique, 19,9% avaient une perte auditive. Après analyse multivariée prenant en compte les caractéristiques socio-démographiques et les diverses affections, la diminution d’acuité visuelle était associée à une augmentation du risque de déclin cognitif (odds ratio = 1,78 ; IC à 95% = 1,21-2,61) et fonctionnel (odds ratio = 1,79 ; IC à 95% = 1,15-2,79). Chez les sujets qui présentaient une atteinte auditive, une augmentation non significative du déclin cognitif était observée. Ceux qui avaient à la fois une baisse d’acuité visuelle et auditive présentaient une augmentation encore plus élevée du risque de déclin cognitif (odds ratio = 2,19 ; IC à 95% = 1,26-3,81) et fonctionnel (odds ratio = 1,87 ; IC à 95% = 1,01-3,47).

Ces données montrent bien que les troubles visuels constituent un facteur de risque indépendant de déclin cognitif et fonctionnel. Une association entre troubles auditifs et altération cognitive semble également probable. On peut en toute logique se demander si une correction adéquate des troubles visuels et auditifs permettrait d’éviter une dégradation des performances intellectuelles et de la qualité de vie des sujets âgés.
Caractéristiques de la population étudiée et évolution des performances cognitives et fonctionnelles au cours de l’étude.
  Ensemble de la cohorte
n=6112
Groupe testé pour l’acuité visuelle
n=1668
Groupe testé pour l’acuité auditive
n=5345
Age moyen 76,1 75,9 76,1
Statut fonctionnel au départ
(échelle de 0 à 15)
13,6 13,9 13,7
Score au test MMSE au départ
(échelle de 0 à 26)
24,6 24,5 24,6
Déclin fonctionnel au cours de l’étude (%) 10,1 7,9 9,6
Déclin cognitif au cours de l’étude (%) 15,7 14,8 15,6
Publié en Janvier 2005
Auteur : T. Cudennec - Hôpital Ambroise Paré,  Boulogne-Billancourt
Références : Lin MY, Gutierrez PR, Stone KL, Yaffe K, Ensrud KE, Fink HA, Sarkisian CA, Coleman AL, Mangione CM. Vision impairment and combined vision and hearing impairment predict cognitive and functional decline in older women. J Am Geriatr Soc. 2004; 52<