< Retour

Actualités

image description L’hypoalbuminémie faciliterait l’apparition d’un œdème pulmonaire chez les patients en insuffisance cardiaque diastolique
Chez près de la moitié des patients présentant un œdème pulmonaire, une insuffisance cardiaque diastolique peut être diagnostiquée. Or, selon l’hypothèse de Starling, la principale cause d’œdème pulmonaire est attribuable à une diminution de la différence entre pression colloïde osmotique sérique et pression capillaire pulmonaire (gradient PCO-PCP). Bien que l’augmentation de la pression intra-capillaire hydrostatique soit la plupart du temps la cause de cette diminution de gradient de pression en raison de la défaillance cardiaque gauche, une baisse de pression colloïde osmotique des protéines sériques a également pu être proposée pour expliquer cette altération, en particulier dans l’insuffisance cardiaque systolique. Une équipe française s’est proposée d’analyser l’importance relative de la pression capillaire pulmonaire et de la pression colloïde osmotique des protéines dans la pathogenèse de l’œdème pulmonaire chez des patients âgés souffrant d’insuffisance cardiaque systolique ou diastolique.

Cette étude a été réalisée chez 100 patients hospitalisés pour dyspnée aigue causée par une insuffisance cardiaque congestive avérée, et âgés en moyenne de 78 ± 12 ans. Les sujets qui présentaient une insuffisance mitrale, un angor de repos ou un infarctus aigu du myocarde étaient exclus de l’étude. Le diagnostic d’insuffisance diastolique ou systolique était basé sur des valeurs de fraction d’éjection ventriculaire gauche > 50% et < 50%, respectivement. La pression capillaire pulmonaire a été estimée par échographie-Doppler cardiaque trans-thoracique.

Parmi les sujets étudiés, 56 souffraient d’insuffisance cardiaque diastolique et 44 d’insuffisance systolique. A ce groupe ont été ajoutés 35 patients souffrant de dyspnée aigue d’origine pulmonaire diverse (âge : 78 ± 11 ans) ainsi que 15 sujets servant de groupe contrôle (âge: 75 ± 8 ans).

La pression capillaire pulmonaire était significativement plus élevée chez les sujets en insuffisance cardiaque systolique (26 ± 6,3 mmHg) que chez les insuffisants diastoliques (20,3 ± 7 mmHg), elle-même plus élevée que chez les patients souffrant de pathologies pulmonaires (13 ± 4,2 mmHg) ou que chez les sujets contrôles (10, 7 ± 2,1 mmHg). Si, pour ce paramètre, on prend comme seuil d’apparition d’un œdème pulmonaire une valeur = 18 mmHg, un œdème d’origine cardiaque était retrouvé chez 98% des insuffisants systoliques, 60% des insuffisants diastoliques et seulement 12% des sujets souffrant de pathologies pulmonaires.

Une hypoalbuminémie (< 3 g/dL) était présente chez 68% des sujets en insuffisance diastolique et chez 32% des patients insuffisants systoliques. L’albuminémie était inversement corrélée à l’âge et à la concentration plasmatique de la protéine C-réactive et n’était pas la conséquence d’une hémodilution. La pression colloïde osmotique des protéines était significativement plus faible chez les patients qui souffraient d’insuffisance diastolique (20,5 ± 5 mmHg) que chez ceux qui avaient une insuffisance systolique (24,2 ± 3,7 mmHg) ou ceux qui avaient une maladie pulmonaire (25,1 ± 4,2 mmHg). Le gradient de pression PCO-PCP était significativement plus faible chez les sujets en insuffisance cardiaque diastolique ou systolique que chez les autres patients de l’étude.

Les résultats de ce travail suggèrent que l’hypoalbuminémie est un phénomène fréquent, susceptible d’exacerber l’insuffisance cardiaque diastolique chez les sujets âgés hospitalisés pour dyspnée aiguë, la diminution de pression oncotique résultante pouvant entraîner l’apparition d’un œdème pulmonaire chez ces patients. De plus, ce mécanisme pourrait contribuer à expliquer la raison pour laquelle une hypoalbuminémie est un facteur de risque important de mortalité chez le sujet âgé, en particulier lorsque celui-ci est insuffisant cardiaque.
Caractéristiques et paramètres biologiques des sujets étudiés
  Insuffisants diastoliques
(n=56)
Insuffisants systoliques
(n=44)
Affections pulmonaires
(n=35)
Sujets témoins
(n=15)
Age (années) 79 ± 12 76 ± 12 78 ± 11 75 ± 8
Albuminémie (g/dL) 2,58 ± 0,7 3,21 ± 0,54 3,18 ± 0,65 3,44 ± 0,43
Pression colloïde osmotique (mmHg) 20,5 ± 5 24,2 ± 3,7 25,1 ± 4,2 24,7 ± 3
Pression capillaire pulmonaire (mmHg) 20,3 ± 7 26 ± 6,3 13 ± 4,2 10,7 ± 2,1
Gradient PCO-PCP (mmHg) 0,7 ± 6 -1,6 ± 7,1 12,3 ± 5,4 13,1 ± 4,2
Publié en Octobre 2003
Auteur : T. Cudennec - Hôpital Ambroise Paré,  Boulogne-Billancourt
Références : Arquès S, Ambrosi P, Gélisse R, Luccioni, R and Habib G. Hypoalbuminemia in elderly patients with acute diastolic heart failure. J Am Coll Cardiol. 2003; 42: 712-716