< Retour

Actualités

image description Quel est le seuil tensionnel permettant de définir un risque cardiovasculaire à 10 ans?
Chez l’adulte, l’hypertension artérielle est le principal facteur de risque cardiovasculaire. C’est l’enregistrement de la pression artérielle sur 24 heures qui donne les valeurs les plus pertinentes par rapport à la mesure conventionnelle en consultation car il permet de s’affranchir des variations liées à l’environnement médical et tient compte des activités du patient. Il existe actuellement des recommandations internationales avec des seuils tensionnels définis à partir d’une population de référence normotendue (valeurs optimales à 120/80, normales à 130/85 et hautes à 140/90 mmHg). Ces chiffres ne reposent cependant pas sur une estimation réelle du risque de complications cardiovasculaires. L’objectif de cette étude était donc de déterminer sur une population multicentrique les seuils tensionnels à partir desquels le risque d’évènements cardiovasculaires devient significatif.

La population étudiée regroupait 5 682 participants (moyenne d’âge = 59 ans dont 43% de femmes) recrutés par tirage au sort dans 4 régions du monde (Danemark, Belgique, Japon, Suède). A l’inclusion, leur pression artérielle était mesurée sur 24 heures avec des prises toutes les 15 à 30 min jour et nuit. Le suivi médian a été de 9,7 ans avec un recueil des évènements cardiovasculaires dont les accidents vasculaires cérébraux (AVC), les coronaropathies et les poussées d’insuffisance cardiaque.

Au cours de ce suivi, 814 évènements sont apparus dont 377 AVC et 435 accidents cardiaques. Le risque ajusté de décès et d’évènements cardiovasculaires augmentait de façon significative au cours du temps, quelle que soit la méthode de prise de la tension artérielle à l’entrée dans l’étude, conventionnelle ou enregistrement sur 24 heures.

Comparativement aux recommandations usuelles, les valeurs tensionnelles seuils dans la population de l’étude sont plus basses. Pour les valeurs « optimales », elles sont de 116,8/74,2 mmHg sur les 24 heures. Pour les valeurs « normales » elles sont de 123,9/76,8 mmHg et pour les valeurs seuil d’hypertension, de 131,0/79,4 mmHg. Ces valeurs fluctuent en fonction du jour et de la nuit et sont plus élevées lorsqu’on sort de la cohorte les personnes traitées pour hypertension artérielle à l’entrée. Même dans ce cas de figure, les valeurs seuils restent inférieures aux recommandations antérieures.

Les résultats de cette analyse, basée sur la survenue de complications cardiovasculaires, suggèrent que les valeurs seuils de pression artérielle mesurées en ambulatoire et définissant un niveau optimum ou normal, sont notablement plus basses que celles proposées aujourd’hui dans les diverses guidelines.

Niveaux de pression artérielle mesurés en ambulatoire donnant un risque d’événements cardiovasculaires à 10 ans similaire à ceux associés aux valeurs seuils usuelles.
Publié en Mai 2007
Auteur : M. de Stampa - Hôpital Sainte-Périne,  Paris
Références : Kikuya M, Hansen TW, Thijs L, Björklund-Bodegård K, Kuznetsova T, Ohkubo T, Richart T, Torp-Pedersen C, Lind L, Ibsen H, Imai Y, Staessen JA, on behalf of the International Database on Ambulatory blood pressure monitoring in relation to Cardiovascular Out