< Retour

Actualités

image description Une perte d’élasticité au niveau des artères de petit calibre est un facteur prédictif de maladies cardiovasculaires.

Une identification précoce des facteurs de risque peut aider à la prévention des maladies cardiovasculaires. Classiquement, les personnes sont dites « à risque » essentiellement sur la base des résultats d’analyses de leur cholestérolémie, de leur glycémie, de la consommation de tabac, de la présence d’une obésité ou d’une hypertension. Mais ces seuls facteurs de risque ne sont pas toujours suffisants pour anticiper la survenue d’événements cardiovasculaires précoces. D’autres éléments pourraient intervenir, comme, par exemple, l’épaisseur de la paroi (intima et média) carotidienne ou le niveau de calcification des coronaires. D’autre part, les indicateurs d’une rigidité artérielle témoignent probablement de manifestations précoces de maladies cardiovasculaires. Ce paramètre peut être évalué à partir de la vitesse de l’onde de pouls. Une autre approche consiste à calculer l’élasticité des artères de petit calibre à partir du contour de l’onde de pression au moment de la diastole mesurée au niveau de l’artère radiale. Une faible élasticité artérielle a déjà été associée à la survenue de maladies cardiovasculaires ainsi qu’à l’hypertension artérielle. En particulier, lors d’une étude multi-ethnique sur l’athérosclérose, l’une des principales conclusions était que l’élasticité des artères de faible calibre avait une valeur prédictive du développement d’une hypertension plus forte que celle des gros troncs artériels ou de leur distensibilité.

 La poursuite de cette étude, qui concernait au départ 6 814 sujets, hommes et femmes, groupés en 4 ethnies : blanche, noire, hispanique ou chinoise, a permis de préciser l’importance de ces déterminants. Lors de leur inclusion dans l’étude, ils étaient âgés de 45 à 84 ans et ne présentaient aucun signe apparent de maladie cardiovasculaire. Les paramètres suivants ont été mesurés : l’indice de masse corporelle, la pression sanguine, le degré de tabagisme, la glycémie à jeun, le taux de cholestérol et de triglycérides. Leur prise de médicaments a été renseignée en parallèle. L’élasticité des artères a été évaluée chez 6 235 de ces sujets par l’analyse du profil de la pulsation diastolique par tonométrie au niveau de l’artère radiale Les sujets ont été suivis pendant environ 6 ans. Durant cette période, 256 d’entre eux ont présenté des troubles coronariens, 93 ont été victimes d’un accident vasculaire cérébral et 126 ont développé une insuffisance cardiaque, certaines personnes ayant présenté plusieurs de ces diagnostics.

 Une première analyse, portant sur l’ensemble de la population, a mis en évidence des différences significatives entre les paramètres mesurés en fonction du sexe. Aucune différence n’a été observée entre les ethnies. Après ajustement sur les facteurs de risque classiques, la survenue d’une maladie cardiovasculaire était d’autant plus faible que l’élasticité des artères de petit calibre était augmentée (HR= 0,71 pour chaque augmentation d’une déviation standard ; IC à 95% = 0,61-0,83). Le risque global était multiplié par 2,28 (HR=2,28 ; IC à 95%= 1,55-3,36) chez les sujets dont l’élasticité de ces artères était la plus faible, comparée à celle des sujets chez qui elle était la plus élevée. C’est pour les accidents vasculaires cérébraux que ce risque était le plus élevé (HR= 4,08 ; IC à 95%= 1,35-12,33). Après ajustement, l’élasticité des gros troncs artériels était uniquement associée au risque d’insuffisance cardiaque. La diminution de l’élasticité des artères de faible calibre résulterait d’une altération de l’endothélium associée à une vasoconstriction plus prononcée ou à des modifications structurales de leur paroi, entraînant une augmentation de la post-charge.

 Pour les auteurs, l’évaluation de l’élasticité des artères de petit calibre peut donc être utilisée comme un facteur fiable de prédiction de maladies cardiovasculaires chez les sujets qui ne présentent aucun symptôme apparent.

Publié en Décembre 2011
Auteur : Ph. van den Bosch de Aguilar - Université Catholique de Louvain,  Louvain-la-Neuve
Références : Duprez DA, Jacobs Jr DR, Lutsey PL, Bluemke DA, Brumback LC, Polak JF, Peralta CA, Greenland P, Kronmal RA. Association of small artery elasticity with incident cardiovascular diseases in older adults. The multi-ethnic study of atherosclerosis. Am J Epidemiol. 2011;174:528-536.