La fonction rénale peut décliner rapidement après 80 ans.

Il est généralement admis que la fonction rénale décroît avec l’âge. Toutefois, en raison du faible nombre d’octogénaires inclus dans des essais de longue durée, on ne connaît pas avec certitude l’évolution de ce paramètre au delà de 80 ans. De même, les facteurs de risque associés à un déclin rapide de la fonction rénale aux âges avancés ne sont pas clairement identifiés. Une cohorte de 529 volontaires, en relative bonne santé et tous nés en 1921, a été recrutée et un bilan de santé leur a été proposé, incluant des mesures biologiques permettant de calculer leur filtration glomérulaire grâce à la formule MDRD. Un examen identique leur a été proposé 8 années plus tard et 185 participants sur les 329 survivants ont pu bénéficier de ce second examen. Entre 79 et 87 ans, la filtration glomérulaire estimée a chuté de 72 ± 14 à 60 ± 17 ml/min chez les hommes et de 69 ± 13 à 63 ± 18 ml/min chez les femmes. A 79 ans, 20% des sujets avaient une filtration glomérulaire < 60 ml/min alors qu’ils étaient 50% dans ce cas à 87 ans. Néanmoins, il est intéressant de noter que 24% des sujets avaient une valeur de filtration plus élevée à 87 ans qu’à 79 ans. Hormis le fait d’être un homme, une pression artérielle systolique élevée constitue un facteur de risque de déclin plus rapide de la fonction rénale. En revanche, un niveau d’instruction élevé constitue un facteur protecteur. Au vu des ces résultats, les auteurs suggèrent de pratiquer une exploration régulière de la fonction rénale chez les plus de 80 ans, et tout particulièrement chez les hommes hypertendus. On peut cependant regretter qu’aucune mesure de protéinurie n’ait été effectuée au cours de cette étude, ce qui aurait donné plus de poids à leurs conclusions.

Publié en Décembre 2010
Références : Starr JM, Deary IJ. Age Ageing. 2010;39:750-752.