La supplémentation en fer est-elle vraiment efficace pour le traitement des impatiences ?
Le Syndrome des Jambes Sans Repos (SJSR) se manifeste par des sensations très désagréables, ou impatiences, le plus souvent dans les jambes. Ce syndrome oblige la personne qui en souffre à bouger pour apaiser quelque peu cette gêne qui est exacerbée le soir au coucher et en position allongée, pouvant entraîner ainsi une perturbation de son sommeil. Bien qu’une des causes connues du SJSR soit un déficit en fer, aucune étude jusqu’à présent n’avait démontré la réelle efficacité d’une supplémentation orale en fer dans l’amélioration de ces symptômes. Une équipe américaine a réalisé une étude randomisée en ce sens, chez 18 patients, dans un protocole en double aveugle contre placebo. Les participants avaient tous au départ une ferritinémie basse : 40,6 ± 15,3 ng/ml pour le groupe supplémenté et 36,7 ± 20,8 ng/ml pour le groupe placebo. Leurs scores à l’échelle internationale permettant d’évaluer la sévérité du SJRS étaient également comparables au départ. A l’issue des 12 semaines de traitement, ce score de sévérité diminuait davantage et de façon significative pour les sujets supplémentés en fer (-10,3 ± 7,4) comparés aux sujets placebo (-1,14 ± 5,64), tandis que les niveaux de ferritine remontaient de façon plus marquée dans le groupe supplémenté (25,1 ± 20,3 ng/ml) qu’au sein du groupe placebo (7,5 ± 13,7 ng/ml). Cette étude, réalisée sur un petit groupe de sujets, confirme l’intérêt d’une supplémentation en fer pour améliorer les symptômes du SJSR chez les patients qui ont une ferritinémie basse.
Publié en Décembre 2009
Références : Wang J et al. Sleep Med. 2009;10:973-975