La vitamine D à forte dose permet une normalisation rapide des niveaux plasmatiques de la 25-hydroxyvitamine D.
La supplémentation en vitamine D utilise souvent des doses insuffisantes, et la compliance des patients aux prises quotidiennes n’est pas toujours satisfaisante. Cet essai randomisé en double aveugle a comparé l’efficacité de trois traitements par de fortes doses de vitamine D(3) dans le but d’augmenter la concentration plasmatique de la 25-hydroxyvitamine D (25OHD). Soixante trois sujets âgés ont été randomisés afin de recevoir un mode de traitement parmi trois types de supplémentations en vitamine D : une dose de charge unique de 500 000 UI, une dose de charge plus 50 000 UI par mois, ou une dose mensuelle de 50 000 UI sans dose de charge. Chez les patients traités par la dose de charge seule ou par la dose de charge et les doses mensuelles, dès le premier mois la concentration de 25OHD augmentait de 58 ± 28 nmol/L, par rapport au taux de départ. La concentration diminuait ensuite progressivement pour atteindre un plateau à 69 ± 5 nmol/L et 91 ± 4 nmol/L, avec chacun de ces deux protocoles respectivement. Dans le groupe supplémenté mensuellement sans dose de charge initiale, la 25OHD atteignait un plateau à 80 ± 20 nmol/L au bout de 3 à 5 mois. Il n’y a pas eu de modification de la calcémie au cours de l’étude. Des doses de charge élevées en vitamine D(3) normalisent rapidement et sans effet secondaire les concentrations de 25OHD chez les sujets âgés fragiles. L’administration mensuelle sans dose de charge initiale est aussi efficace et sûre, mais nécessite 3 à 5 mois pour atteindre une concentration plasmatique suffisante et stable.
Publié en Novembre 2009
Références : Bacon CJ et al. Osteoporosis Int. 2009;20:1407-1415