L’exercice physique le matin améliore la qualité du sommeil des femmes après la ménopause.
Les troubles du sommeil sont fréquents chez les femmes après 50 ans, surtout chez les obèses et chez celles qui ne sont pas traitées contre la ménopause. L’effet de l’exercice physique sur la qualité de ce sommeil vient d’être évalué chez des femmes ménopausées de 50 à 75 ans vivant dans la région de Seattle aux Etats-Unis. Aucune d’entre elles ne prenait de traitement substitutif, mais toutes présentaient un surpoids ou une obésité marquée. Un programme d’exercices physiques et de séances d’étirements leur était proposé durant une année entière. Celles qui, le matin, faisaient au moins 225 minutes d’exercices physiques par semaine s’endormaient plus vite que celles qui en faisaient moins de 180 minutes. A l’inverse, si cette activité physique avait lieu le soir, elle était suivie d’une plus grande difficulté à s’endormir. La perte de poids corporel ou le temps passé hors de la maison n’avaient à eux seuls aucun impact sur la qualité du sommeil des participantes.
Publié en Décembre 2003
Références : Tworoger S.S. et al; Sleep: 2003; 26, 830-836