Manger des noix améliore le profil lipidique.
Les effets bénéfiques de la consommation régulière de noix, noisettes ou amandes sur le risque de maladie coronarienne ont été mis en évidence par plusieurs études épidémiologiques. Ces fruits secs oléagineux sont riches en lipides, et particulièrement en acide gras de type insaturés. Il s’agit également d’une source très intéressante de fibres, minéraux, oligoéléments, vitamines et antioxydants. Une méta-analyse regroupant 25 études d’intervention réalisées dans 7 pays différents, sur 583 hommes et femmes qui avaient éventuellement une hypercholestérolémie mais qui n’étaient pas traités, a été réalisée afin de préciser les effets de la consommation de noix sur les profils lipidiques sanguins. Ces études concernaient différents types de noix : noisettes, amandes, noix de macadamia, noix de pécan, pistaches… L’âge des participants s’étendaient de 19 à 86 ans. La consommation moyenne de noix au cours de ces investigations était de 67 g par jour pendant 3 à 8 semaines. A l’issue de ces interventions, une baisse moyenne significative de 5,1% du cholestérol total, de 7,4% de la fraction LDL du cholestérol, de 8,3% du rapport cholestérol LDL/cholestérol HDL et de 5,6% du rapport cholestérol total/cholestérol HDL était observée. Les triglycérides étaient également abaissés de 10,2%, mais seulement chez ceux dont le niveau était supérieur à 1,5 g/l au départ. Les effets bénéfiques de ces fruits secs étaient proportionnels à la quantité consommée et étaient retrouvés avec divers types de noix. Il est intéressant de noter que l’amélioration du profil lipidique était d’autant plus marquée que le niveau de départ en cholestérol LDL était élevé, que les sujets avaient un indice de masse corporelle faible et qu’ils avaient un régime alimentaire de type occidental, par opposition à un régime de type méditerranéen.
Publié en Juin 2010
Références : Sabaté J et al. Arch Intern Med. 2010;170:821-827