Quels sont les facteurs de risque de nouvelles chutes après une première fracture de hanche ?
Après une première fracture de hanche non traumatique, le risque de nouvelles chutes et de fracture est élevé. Peu de travaux ont été consacrés à la mise en évidence des facteurs favorisant ces chutes à répétition. Des médecins australiens ont suivi après leur sortie de l’hôpital 178 patients qui avaient subi une intervention à la suite d’une fracture de hanche non traumatique. Ils étaient âgés de 81 ± 8 ans et 72% étaient des femmes. Dans l’année suivant leur première fracture, 227 chutes ont été identifiées : 56% des sujets sont tombés au moins une fois, 28% ont fait plusieurs chutes, 30% se sont blessés, 12% ont fait une fracture. Pour 5% d’entre eux il s’agissait d’une nouvelle fracture de hanche. Parmi les différents facteurs pouvant être associés à ces chutes répétées, quatre étaient significativement liés aux récidives et au risque de blessure : l’âge, la présence d’une insuffisance cardiaque, une faible qualité de vie perçue et un mauvais état nutritionnel. Au-delà de la confirmation du risque important de nouvelles chutes après une première fracture de hanche, cette étude montre qu’il est possible d’intervenir pour corriger certains des facteurs impliqués et diminuer ainsi le risque de perte d’autonomie des patients.
Publié en Juin 2009
Références : Lloyd BD et al. J Gerontol A Biol Sci Med Sci.2009;64A:599-609