Une concentration élevée en lipoprotéine Lp(a) est un facteur prédictif de risque cardiovasculaire chez l’homme âgé.
La lipoprotéine Lp(a) est une fraction lipidique apparentée au cholestérol LDL qui semble jouer un rôle important dans le processus athéro-thrombogène chez l’adulte. Il a en effet été montré qu’une élévation de sa concentration sérique était associée à une augmentation du risque cardiovasculaire. Qu’en est-il après 65 ans? Des investigateurs nord-américains ont suivi sur plus de 7 années une cohorte de 3972 personnes âgées de 72 ans en moyenne, afin d’analyser la relation entre la concentration sérique en Lp(a) en début d’étude et la mortalité incidente. Comparés à ceux qui avaient la plus faible concentration de Lp(a), les hommes qui se situaient dans le quintile le plus élevé présentaient un risque d’accident vasculaire cérébral 3 fois plus important, un risque de décès d’origine vasculaire multiplié par 2,5 et un risque presque doublé de mortalité toutes causes confondues. Il est à noter qu’une telle association n’était pas retrouvée chez les femmes. Les auteurs suggèrent une prise en compte de ce paramètre dans l’évaluation du risque vasculaire chez l’homme après 65 ans.
Publié en Décembre 2003
Références : Ariyo AA et al; N Eng J Med: 2003; 349, 2108-2115